Gala de la Vogue Paris Foundation 2019

Les donations du 6e édition du gala de la Vogue Paris Foundation au Théâtre Trianon © Cyrille George Jerusalmi / Vogue Paris

La présentation des donations des maisons de modes au Palais Galliera lors de la 6e édition du gala de la Vogue Paris Foundation au Théâtre Trianon © Cyrille George Jerusalmi / Vogue Paris, 2019

Organisé chaque année en faveur de nos collections, le Gala de la Vogue Paris Foundation est un événement majeur de la Fashion Week parisienne. Cette année, sa sixième édition n'a eu lieu au Palais Galliera, actuellement en travaux, mais au Théâtre du Trianon à Paris. Retour sur cette soirée haute en couleurs et sur les œuvres acquises par notre musée à cette occasion!

"Pour sa sixième édition, le dîner de la Vogue Paris Foundation change exceptionnellement de cadre. Cap sur le Trianon, théâtre mythique sur la scène duquel se sont produit les plus grands artistes. Un écrin sur mesure pour ce rendez-vous incontournable de la semaine de la haute couture. Cette soirée festive, traditionnellement ponctuée sur un dancefloor électrique, poursuit sa mission d’enrichir les collections contemporaines du Palais Galliera, Musée de la Ville de Paris, avec le soutien des maisons les plus prestigieuses et les acteurs phares du monde de la mode. Vogue Paris, depuis près d’un siècle aujourd’hui a à coeur d’éclairer et de mettre en scène la mode passionnément dans toute sa modernité, sa fantaisie et son audace. Une flamme de créativité qui caractérise également les pièces d’exception qui enrichissent les collections du musée cette année encore grâce à la générosité de tous. Je profite de ces quelques lignes pour remercier, en association avec Miren Arzalluz, directrice du Palais Galliera, tous nos bienfaiteurs et donateurs pour leur fidèle soutien."

- Emmanuelle Alt, Rédactrice en chef de Vogue Paris


"La Vogue Paris Foundation se tient pour la première fois hors des murs du Palais Galliera. Le musée de la Mode de la Ville de Paris, entré dans une période de travaux historiques soutenus par le mécénat sans précédent de la maison Chanel, inaugurera en 2020 les premières galeries permanentes de mode en France. Grâce à la Vogue Paris Foundation, cette sixième édition en faveur de la création contemporaine contribue à l’enrichissement des collections du Palais Galliera avec plus d’une soixantaine de pièces. Alors que nous célébrons les dix ans de la disparition d’Alexander McQueen, nous avons tenu à rendre un hommage particulier à ce créateur majeur dont l’influence est toujours palpable. Presque absente des musées de mode en France, son oeuvre s’incarne désormais grâce à l’acquisition de cinq robes parmi ses défilés les plus célèbres, de «Irere» (printemps-été 2003) à sa dernière collection achevée, «Plato’s Atlantis» (printempsété 2010). Des figures majeures de la mode contemporaine, de Comme des Garçons à Martin Margiela en passant par Junya Watanabe, composent cette sélection aux côtés de deux pièces singulières imaginées par Gabrielle Chanel à la fin de sa carrière. Parmi les grands noms de la mode masculine, des silhouettes de Rick Owens et de Walter Van Beirendonck illustrent le regain créatif sans précédent de cette discipline. Je tiens à remercier sincèrement Vogue Paris et Emmanuelle Alt pour leur confiance, ainsi que l’ensemble des maisons qui soutiennent fidèlement le Palais Galliera par leur mécénat ou leurs généreuses donations. Je pense à Balenciaga, Balmain, Burberry, Celine, Christian Dior, Givenchy, Gucci, Isabel Marant, Jean Paul Gaultier, John Galliano, Kenzo, Loewe, Marine Serre, Nina Ricci, Prada, Rick Owens, Saint Laurent, Y/Project et enfin à la maison Chanel, dont la silhouette présentée ce soir est l’occasion d’un hommage sincère à la carrière et à l’influence unique de Karl Lagerfeld sur l’histoire de la mode."

- Miren Arzalluz, Directrice du Palais Galliera

 

La Vogue Paris Foundation et le Palais Galliera remercient chaleureusement

leurs donateurs :
Alexander McQueen, Bottega Veneta, Burberry, Celine, Chanel, Chloé, Coty, Dior, Elite, Gucci, Hermès, IMG, Kenzo, Louis Vuitton, Mugler, Prada, Profirst, Ralph Lauren, Saint Laurent,

leurs bienfaiteurs :
Balenciaga, Balmain, Givenchy, Isabel Marant, Jean Paul Gaultier, John Galliano, Loewe, Marine Serre, Nina Ricci, Rick Owens, Y/Project,

leurs partenaires :
Charlestown, hôtes d'accueil, Doré Sécurité, agents de sécurité, Imediat, transfert des artistes, Jean-Michel Loriers, traiteur, Novelty, eclairage et sonorisation, Options, arts de la table, mobilier et décor, Perrier-Jouet, champagne, Regtech, direction technique et production,

et tout particulièrement les équipes de Profirst pour la scénographie et la production de l’événement ainsi que les équipes de PR Consulting pour les relations presse de l’événement.


> LES DONATIONS : 

Balenciaga par Demna Gvasalia
Prêt-à-porter, automne-hiver 2016-17, Passage n° 8. Parka «Swing» en canevas de coton technique outremer et noir, pull col cheminée manches raglan en maille guirlande argent, fuseau drill nylon japonais noir, paire de boucles d’oreilles «broches» Taureau en laiton et strass, palladium et cristal, pochette L en veau centaure noir et paire d’escarpins «lace up» en satin noir et broderies de paillettes argent.

Balmain par Olivier Rousteing
Haute couture, printemps-été 2019, Passage n° 10. Cropped top en tweed brodé en dégradé à mancherons ronds plissés, jupe taille haute longueur genoux en bandes de denim tissées à la main, chaînes flottantes à l’ourlet, ceinturon en métal plissé, paire de lunettes en métal argenté, paire de gants, clutch perle en Plexiglas nacré à grand B d’argent en métal argenté et paire d’escarpins en PVC transparent.

Burberry par Riccardo Tisci
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, Passage n° 1. Paletot en gabardine de coton beige avec ceinture-corset, chemise en soie Monogram bleu pâle, jupe plissée bleu pâle en coton, escarpins à bout ouvert en cuir embossé, foulard pour cheveux en soie Monogram vermillon et boucles d’oreilles plaqué or à motif Monogram.

Celine par Hedi Slimane
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, Passage n° 42. Robe courte à col bateau en laine et soie brodée, lunettes de soleil Frame 01 en acétate noir et bottines Berlin cloutées en cuir de veau noir.
Prêt-à-porter homme, printemps-été 2019, Passage n° 52. Veste biker en cuir noir, chemise à col Drugstore en popeline de coton blanche, cravate noire à fines rayures blanches en jacquard de soie, pantalon noir à fines rayures blanches en laine, ceinture Western en cuir noir, lunettes de soleil Black Frame en acétate noir et paire de mocassins à boucle simple Jacno en cuir noir.

Chanel par Karl Lagerfeld
Haute couture, printemps-été 2019, Passage n° 53. Robe en tulle de soie rose à broderies de fleurs par Montex, manches et jupe panier composées d’un all-over de 6 500 pincées de plumes d’autruche dans 3 tons de gris, brodées par Lemarié. Paire de boucles d’oreilles et pince à cheveux en plumes par Lemarié.
Bottines noires ouvertes à l’arrière par Massaro.

Christian Dior par Maria Grazia Chiuri
Prêt-à-porter, printemps-été 2018, Passage n° 1. T-shirt en coton et lin blanc rayé imprimé "Why have there been no great women artists ?", jean en coton et ceinture en métal et strass.

Givenchy par Clare Waight Keller
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, Passage n° 52. Robe du soir plissée asymétrique à volant graphique en crêpe de Chine vert amande et miel, boucle d’oreille shower pendant en préhnite, boucle d’oreille shower shape en améthyste et paire d’escarpins 3V à talon 45 mm en veau blanc.

Gucci par Alessandro Michele
Prêt-à-porter, automne-hiver 2018-19, Robe manches longues plissée en satin de soie vert émeraude à épaules structurées.

Isabel Marant
Prêt-à-porter, automne-hiver 2018-19, Passage n° 16. Cropped top de forme «corset» avec empiècements en dentelle à emmanchures froncées et manches longues avec poignets en dentelle, pantalon Corsy à forme iconique Isabel Marant, ceinture Nyso en cuir noir à détails vintage en métal martelé et boucle argentée, et paire de bottines Lamsy, forme iconique Isabel Marant à bout métal.

Gaultier Paris
Haute couture, automne-hiver 2017-18, collection «Reines des glaces», «Vin Chaud», veste de tailleur structurée à rayures tennis, brèves épaules, Belvédère, et fuseau assorti. Robe sari de crépon orange à capuche.

John Galliano
Prêt-à-porter, automne-hiver 1995-96, Passage n° 22. Robe longue flamenco rose en crêpe de satin martelé, coupe en biais, encolure V bordée de crêpe rose, fendue sur le devant bordé
de volant simple. Finitions intérieures bordées de crêpe jaune.
Prêt-à-porter, automne-hiver 1996-97, Passage n° 22. Manteau forme kimono en feutre imprimé motif aztèque multicolore, franges coupées vif au laser, imprimés placés sur les bordures des manches et le bas du manteau, doublure laine tartan.
Prêt-à-porter, printemps-été 2006, Passage n° 1. Tailleur veste à double boutonnage en cuir ivoire et voilé de tulle noir en plis irréguliers et jupe plissée et basque drapée en georgette écrue, fermeture dix boutons recouverts de georgette.

Kenzo par Carol Lim et Humberto Leon
Prêt-à-porter, printemps-été 2017, Robe en organza de soie bleu nuit imprimée «Broken Camo». 

Loewe par Jonathan Anderson
Prêt-à-porter, automne-hiver 2018-19, Passage n° 45. Robe et paire de bottines.

Marine Serre
Prêt-à-porter, automne-hiver 2018-19, collection «Hardcore Couture», Top et legging en jersey imprimé de lunes, baskets en cuir, lunettes X Rudy Project et collier. Porte-bébé récupéré couvert de jersey imprimé de lunes. Combinaison d’enfant en jersey imprimé de lunes et paire de chaussettes.

Nina Ricci par Lisi Herrebrugh & Rushemy Botter
Prêt-à-porter, automne-hiver 2019-20. Passage n° 34. Manteau en laine cachemire grise avec incrustation bleu électrique, body en maille viscose navy, pantalon en gabardine de laine noire, chapeau en feutre noir, escarpins H.90 en cuir nappa noir.

Prada
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, Passage n° 13. Robe trapèze en satin de soie noire, pull en cachemire gris et chemisier en popeline blanche aux dos décolletés, bandeau en satin rose, collier en cuir, sac à main «Sidonie» en cuir, paire de bas et paire d’escarpins en sandales en cuir noir.

Rick Owens
Prêt-à-porter homme, automne-hiver 2019-20, Silhouette portée par Rick Owens. Débardeur en fin jersey de coton couleur huître, pantalon «Bela» en coton noir et boots «Kiss» à plateformes en cuir noir.

Saint Laurent par Anthony Vacarello
Prêt-à-porter, automne-hiver 2018-19, Passage n° 54. Robe colonne décolleté coeur et V profond noir, chapeau en feutre et gros-grain noir, collier smoking Torque Twist avec strass et paire de bottines Joplin, boucle en cuir noir.

Y/Project par Glenn Martens
Prêt-à-porter, automne-hiver 2018-19, Passage n° 35. Polo à double épaule en coton. Jupe camel à doublure drapée en laine. Paire de cuissardes Y/Project x UGG en mouton retourné.


> LES ACQUISITIONS EN COURS : 

Alaïa
Haute couture, printemps-été 1997, Robe du soir en mousseline de soie rouge vif.

Alexander McQueen
Prêt-à-porter, printemps-été 2003, collection «Irere», Robe en mousseline de soie imprimée à dominante rouge vif.
Prêt-à-porter, printemps-été 2004, collection «Deliverance», Robe du soir longue en incrustation de mousseline chair et imprimée.
Prêt-à-porter, automne-hiver 2007-08, collection «In Memory of Elizabeth Howe, Salem, 1692», Robe du soir en jersey vert à harnais brodé d’écailles métalliques dorées.
Prêt-à-porter, printemps-été 2010, collection «Plato’s Atlantis», Robe en toile de laine mélangée grise et jersey imprimé dans les tons de violet et de bleu. Robe en organza et satin imprimés de motifs en anamorphose dans les tons de vert et jaune.

Chanel
Haute couture, 1954-1959, Robe du soir bustier en gaze de soie noire rehaussée de rubans de velours de soie noire.
Haute couture, automne-hiver 1964-65, Combinaison d’intérieur en tissage de cordonnets de coton mélangé et paillettes réalisé à la main, attribué à la maison Mahlia.

Comme Des Garçons
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, Passage n° 2. Combinaison-pantalon en maille fantaisie alvéolée brodée d’applications de rubans noirs au ventre fendu, T-shirt et legging imprimés papier journal, protubérance ventrale et paire de bottines en cuir.
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, Passage n° 30. Manteau long croisé en satin de laine et soie noire aux pans tressés dans le dos, T-shirt et legging imprimés de roses rouges et grises sur fond chair, paniers dessinant des protubérances latérales de même et paire de bottines en cuir.

Grès
Haute couture, automne-hiver 1975-76, Robe du soir en jersey de soie blanche de Racine, publiée dans Vogue Paris, septembre 1975.
Haute couture, printemps-été 1980, Robe de cocktail en satin laqué noir.

Hermès
1963, Sac mallette d’Oona Chaplin en crocodile verni noir.

John Galliano
Prêt-à-porter, printemps-été 1995, Passage n° 15. Robe longue bustier en crêpe envers satin et georgette noire.
Prêt-à-porter, printemps-été 1995, Passage n° 8 (variation). Robe de cocktail à drapé asymétrique en laine tailleur noire.
Prêt-à-porter, automne-hiver 1995-96, Passage n° 7. Robe du soir en crêpe envers satin ivoire pris dans le biais, incrustée de fleurs en georgette noire rebrodées et placées de façon à éviter toute découpe et pince.
Prêt-à-porter, automne-hiver 1995-96, Passage n° 19. Robe longue flamenco en crêpe satin fuchsia en biais et bas de robe bordé de volants rouges, fuchsia, noirs en satin, chiffon, georgette, tulle plumetis, taffetas et rubans satin.
Prêt-à-porter, automne-hiver 1998-99, Passage n° 9. Robe fourreau entièrement incrustée de motifs géométriques et d’arabesques brodées en crêpe noir et blanc, dos fermé par 51 boutons à brides.

Junya Watanabe
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, Passage n° 19. T-shirt en coton blanc à bustier en jean incrusté, jupe ample en jean et jupon de tulle, collier de chien en cuir blanc et métal, jean et paire de bottes Buffalo en cuir blanc.
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, Passage n° 24. Robe fourreau en incrustations de jean effiloché, T-shirt trompe-l’oeil impression tatouages, collier de chien en cuir noir et métal et paire de bottes Buffalo en cuir blanc.

Martin Margiela
Prêt-à-porter, automne-hiver 1990-9, Chemise bûcheron twistée sur pull-over noir.
Prêt-à-porter, automne-hiver 1994-95, Reproduction identique d’un tailleur jupe d’origine belge, daté des années 40. Collier orné d’une mèche de cheveux blonds. Collier orné d’un monocle.
Prêt-à-porter, automne-hiver 1995-96, Doublure d’une robe portée en robe en satin cupro fuchsia.
Prêt-à-porter, automne-hiver 1996-97, Collier à franges en viscose rouge vif.
Prêt-à-porter, printemps-été 1997, Plastron Stockman en lin brut imprimé.
Prêt-à-porter, automne-hiver 1997-98, Manteau en lainage noir cousu de fils blancs incassables. Paire de tabis cirés dorés.
Prêt-à-porter, printemps-été 1998, Jean minimal en sergé de coton. Tunique inspirée de la structure d’un sac à provision en organza transparent. Marcel à encolure trouée et reportée sur le devant.
Prêt-à-porter, printemps-été 2000, Trench-coat XXXXL en gabardine de polyester mastic.
Prêt-à-porter, automne-hiver 2000-01, Jean en sergé de coton bleu XXXXL. Robe XXXXL en doublure et lainage gris. Manteau ample à détails intérieurs transposés à l’extérieur en lainage bleu marine.
Prêt-à-porter, automne-hiver 2001-02, Spencer en satin noir à détails compressés.
Prêt-à-porter, printemps-été 2002, Trench-coat découpé en gabardine polyester mastic. Blouson circulaire de moto en cuir noir.
Prêt-à-porter, automne-hiver 2004-05, Veste en mousseline crêpée de soie noire coupée bords francs à étiquette surdimensionnée. 
Prêt-à-porter, automne-hiver 2005-06, Jupe en crêpe vieux rose à l’ourlet brûlé.
Prêt-à-porter, printemps-été 2007, Col foulard trompe-l’oeil en crêpe blanc.
Prêt-à-porter, automne-hiver 2007-08, Colliers cadenas couverts de jersey chair.
Prêt-à-porter, automne-hiver 2008-09, Robe courte carrure «cône» et deux jambières en tricot mohair marron. Paire de bottines en cuir marron à talons en forme de clou.

Martine Sitbon
Prêt-à-porter, automne-hiver 1997-98, Pull et jupe en tricot de lainage et Lurex bleu cobalt.

Rick Owens
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, collection «Babel», Passage n° 1. Couronne en tiges d’acier peint noir sur un sweat-shirt à capuche, lunettes de soleil masque, veste en denim enduit et gabardine de coton noir, short en coton et paire de baskets en collaboration avec Birkenstock.
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, collection «Babel», Passage n° 25. T-shirt en jersey de coton gris huître mis en coiffe, lunettes de soleil masque, robe en maille de soie rayée noire et gris huître échancrée, short en coton noir, paire de bracelets en tiges d’acier argenté et paire de baskets en collaboration avec Birkenstock.
Prêt-à-porter, printemps-été 2019, collection «Babel», Passage n° 36. Double poncho masculin à structure amovible inspiré du monument à la Troisième-Internationale de Vladimir Tatline (1919-1920), pantalon ample en soie et paire de baskets.

Thierry Mugler
Haute couture, printemps-été 1997, collection «Les insectes», Lunettes en Plexiglas monobloc bleu.

Walter Van Beirendonck
Prêt-à-porter, automne-hiver 2001-02, «Revolution», Veste masculine en lainage jaune vif, chemise, cravate et pantalon en coton à imprimés et paire de chaussures.
Prêt-à-porter, automne-hiver 2017-18, «Zwart», Passage n° 7. Bombers masculin en satin bleu nuit aux manches très longues à gants intégrés surdimensionnés, bonnet en tricot, foulard en soie imprimée, bracelets de force en cuir noir et paire de bottes en cuir noir.
Prêt-à-porter, automne-hiver 2019-20, collection «WoW», Passage n° 7. Masque masculin «Dripping Monster Moph», manteau en lainage et polyester violet à grand col de fourrure artificielle, haut et caleçon de cycliste imprimé «Dripping Monster Moph» et paire de moonboots multicolores.

 

> CONTACT PRESSE : 
PR Consulting Paris
William Kohler-Nudelmont
01 73 54 19 58
william@prconsultingparis.net
[>> Téléchargez ici le communiqué]

> EN SAVOIR + : 
La soirée sur Vogue.fr 
Le photocall sur Vogue.fr
Les acquisitions et donations sur Vogue.fr