Un prêt exceptionnel de souliers au MAD Paris

Paire de souliers, vers 1750, don de la Société de l’Histoire du Costume, GAL1944.11.3AB  © Palais Galliera /Roger-Viollet

Paire de souliers, vers 1750, don de la Société de l’Histoire du Costume, GAL1944.11.3AB © Palais Galliera /Roger-Viollet

Le Palais Galliera est partenaire de l'exposition "Marche et démarche. Une histoire de la chaussure", présentée au Musée des Arts Décoratifs du 7 novembre 2019 au 23 février 2020.

Après "La Mécanique des dessous" (2013) et "Tenue correcte exigée !"(2017), le Musée des Arts Décoratifs poursuit l’exploration du rapport entre le corps et la mode avec un troisième volet, aussi surprenant qu’original, consacré à la chaussure.

L’exposition "Marche et démarche. Une histoire de la chaussure" s’interroge en effet sur le statut de cet accessoire indispensable au quotidien, en visitant les différentes façons de marcher, du Moyen Âge à nos jours, tant en Occident que dans les cultures non européennes. Comment les femmes, les hommes et les enfants marchent-t-il à travers le temps, les cultures et les groupes sociaux ? Près de 500 œuvres : chaussures, peintures, photographies, objets d’art, films et publicités, issues de collections publiques et privées, françaises et étrangères, proposent une lecture insolite d’une pièce vestimentaire, parfois anodine souvent extraordinaire.

Le Palais Galliera a été répondu à l'invitation du Musée des Arts Décoratifs par le prêt exceptionnel de plusieurs souliers issus de son fonds d'accessoires de mode. Ce prêt est une occasion de montrer la richesse de cette collection, constituée de plus de 4000 paires ou chaussures seules permettant de retracer l’évolution de cet accessoire intimement lié au corps, du début du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours. Il s'agit de pièces de très belle qualité, parfois rares ou emblématiques d'une époque, portées par des classes sociales aisées ou appartenant aux classes plus populaires. On notera notamment la présence d'une paire de chaussures des années 1720, caractéristique par la hauteur de son talon (10 cm), la sinuosité extrêmement marquée de son profil et son bout très effilé, la qualité de sa broderie au filé d’argent et motifs de rinceaux sur le dessus de l’empeigne en fait une pièce rare. Une autre paire de souliers de nos collections témoigne d’un certain goût pour l’exotisme à la fin des années 1780. Enfin, notre fonds de chaussures d’enfant est également mis en avant à travers cet prêt : deux paires du XVIIIe et XIXe siècles montrent en effet la manière dont on chaussait les petits pour leurs premiers pas.

Liste des œuvres de notre collection à retrouver dans l'exposition : 

Paire de souliers d’homme, vers 1750, de la Société de l’Histoire du Costume, GAL1920.1.382AB 
Paire de chaussures d’homme à tige en cuir vernis, avec large languette et oreilles dont l’extrémité est percée d’une boutonnière où passe un ruban de serrage en soie marron ; côtés de la tige doublés de cuir marron ; languette et bord supérieur doublés de cuir mégissé ( ?) plus clair ; semelle de propreté en cuir marron ; talon en bois peint en rouge ; semelle d’usure en cuir.

Soulier d’enfant, XVIIIe siècle, don de la Société de l’Histoire du Costume, GAL1920.1.581 
Soulier type derby pied non différencié en cuir brun, 2 empiècements pour le laçage (bout de lacet d'origine?), 1 œillet, bout rond, semelle épaisse, petit talon.

Paire de souliers, vers 1720, don de la Société de l’Histoire du Costume, GAL1920.1.1900AB
Tige en cuir marron clair, dessus de l’empeigne brodé au fil d’argent de rinceaux se mêlant à un décor géométrique ; patte reliant les quartiers (boucle manquante), languette carrée ; bout pointu effilé ; doublure semelle en cuir bleu ; haut talon à profil incurvé.

Paire de souliers, vers 1790, don de la Société de l’Histoire du Costume, GAL1920.1.2163AB 
Paire de souliers à paton recourbé, à tige en cuir marron avec lacette en ruban de soie. Tresse est glissée sous la lacette, sur le pourtour du décolleté ; limite entre l’avant-tige et l’arrière recouverte par un ruban ; décolleté garni d’un triple rang de ruché en ruban de soie ; talon gainé de cuir clair ; doublure de l’avant pied en toile et partie arrière en cuir clair ; semelle de propreté en cuir clair ; semelle d’usure en cuir marron.

Paire de souliers, vers 1750, don de la Société de l’Histoire du Costume, GAL1944.11.3AB 
Paire de soulier en cuir brun/noir, coutures ornementales sur les quartiers, fermeture par une patte frangée perforée en cuir et une boucle en métal jaune, la languette est prolongée d’un élément de cuir ouvragé venant dissimuler partiellement le bouclage. Petits talons, bon-bouts et semelles d’usure cloutés.

Paire de pantoufles, 1850-1872, don de madame Cossa, GAL1945.7.2(1-2) 
Paire de pantoufles à pieds non différenciés à tige en tapisserie laine et soie ; décolleté bordé par un ruché en ruban de satin de soie rose et vert pâle ; doublure quartier en cuir rose ; doublure avant tige et semelle de propreté en taffetas de soie rose ; semelle d’usure en cuir.

Paire de souliers d’enfant, 1750-1780, don madame Maurice Neumont, GAL1961.34.37AB
Paire de petits souliers pointus d’enfant à tige en satin de laine imprimé ; avant tige brodée de paillettes et de filés métalliques et restes d’éléments textiles formant une fleur près du creux du décolleté ; décor de rubans de taffetas de soie rose sur les côtés de la tige, le long des coutures médianes ; lacette en ruban de taffetas de soie rose (presque entièrement disparu) recouvrant une tresse de soie formant un nœud dans le creux du décolleté et maintenue par de gros points de surjet ; doublure de l’avant tige en toile de lin écru et de la partie arrière en peau mégissée ; semelle de propreté en cuir mégissé ; semelle d’usure en cuir marron.

Fiot, paire de bottines d’homme, vers 1880, don de monsieur Jacques Couppé, GAL1964.7.11(1-2) 
Paire de bottines ; partie basse de la tige en cuir marron verni ; devant et arrière de la zone de la cheville en peau et côtés en tissu élastique ; décor de six boutons en nacre sur le côté ; doublure intérieure en sergé de coton en chevrons ; languettes en sergé sur l’avant et l’arrière du bord supérieur ; semelle de propreté en cuir ; talon bottier et semelle d’usure en cuir marron.

Paire de souliers d’enfant, 1800-1815, don de madame Cossa, GAL1968.1.3 AB 
Paire de souliers d’enfants à tige en cuir marron avec une petite boucle métallique sur l’avant pied dans le creux du décolleté ; laça par quatre trous à l’aide d’un ruban en tresse noir ; bordure en cuir clair ; doublure et semelle de propreté en cuir mégissé ; semelle d’usure en cuir

Paire de bottines pour enfant, 1852-1870, don de Mademoiselle Dionis du Séjour, GAL11997
Paire de bottines d’enfants ; partie basse de la tige en cuir verni et partie haute en drap bleu ; fermeture par trois boutons métalliques et trois boutonnières ; doublure en sergé de laine et peau pour la zone des boutonnières ; semelle de propreté en peau lainée (ou peau de lapin ?) ; semelle d’usure en cuir.

Retrouvez ci-dessous le diaporama de ces pièces exceptionnelles ! 

Informations pratiques : 

Expostion "Marche et démarche. Une histoire de la chaussure"
Du 7 novembre 2019 au 23 février 2020

Au MAD Paris - Musée des Arts Décoratifs
107, Rue de Rivoli, 75001 Paris
Tél. : +33 (0)1 44 55 57 50
Métro : Palais-Royal, Pyramides ou Tuileries
Autobus : 21, 27, 39, 48, 68, 69, 72, 81, 95

En savoir + : >> www.madparis.fr