Balenciaga, l'oeuvre au noir

Catalogue de l'exposition

  • Auteur : Olivier Saillard (directeur du Palais Galliera), Helena López de Hierro d’Aubarède (directrice du Museo del Traje), Véronique Belloir (chargée du Département Haute Couture au Palais Galliera), Pierre Even (photographe)
  • Exposition : Balenciaga, l'oeuvre au noir
  • Format livre : Portrait
  • Nombre de pages : 224
  • Nombre d'Illustrations : 120
  • Dimensions : 24,5 x 31 cm
  • ISBN : 978-2-7596-0341-1
  • Prix public : 44,90€
  • Indisponible

Catalogue publié à l'occasion de l'exposition "Balenciaga, l'oeuvre au noir" présentée au Musée Bourdelle du 8 mars au juillet 2017, Editeur : Paris Musées

Balenciaga, l’oeuvre au noir met l’accent sur le génie créatif de Cristóbal Balenciaga (1895-1972), dont Christian Dior disait : « Le vêtement était sa religion ». Noire, l’irrigation de son oeuvre puisant ses racines dans l’Espagne folklorique et traditionnelle de son enfance. Noir, le goût de l’épure de ce technicien hors norme. Chez Balenciaga, véritable alchimiste de la couture, le noir est une matière vibrante, tour à tour opaque ou transparente, mate ou brillante, tout en jeux de lumière qui doit autant à la somptuosité des tissus qu’à l’apparente simplicité de ses coupes. Un rehaut de dentelle, une composition de broderie, une guipure, un épais tombé de velours de soie et c’est une jupe, un boléro, une mantille, une cape réinventée en manteau, un manteau taillé en pèlerine… Réalisées spécifiquement pour cet ouvrage, les superbes photographies de Pierre Even, en jouant avec subtilité des différentes tonalités de noir, rendent compte des matières et volumes propres à Balenciaga, révélant une cinquantaine de pièces issues du fonds Galliera et des archives Balenciaga : vêtements de jour, robes de cocktail ou ensembles du soir, doublés en taffetas de soie, bordés de franges, ornés de rubans de satin, de perles de jais, de paillettes… À ces photographies contemporaines répondent celles de grands noms de la photographie, tels Richard Avedon, Henry Clarke ou encore Irving Penn.

Ce catalogue a reçu le prix CatalPa 2017.