Robe, Alaïa

ROBE AYANT APPARTENUE À BETTINA GRAZIANI

  • Azzedine Alaïa

  • Sans griffe
  • Prêt-à-porter, automne-hiver 1991-92
  • Jersey résille transparent de Nylon à bandes de "Velvetino" (duvet 70% viscose 20% polyamide et 10% élasthanne) noires. Éponge stretch noire. Jersey chair.
  • GAL2019.1.12
  • Acquisition Vogue Paris Foundation 2018
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Azzedine Alaïa célèbre le corps de la femme. Ses vêtements « doivent-être une part d’elle, elle doit les sentir sur son corps », déclare-t-il en 2013.

Cette robe fourreau révèle le corps plus qu’elle ne le couvre dans un jeu de caché montré entre la résille technique, le jersey chair en trompe-l’œil et la peau nue. Sécurisée par un body interne, la robe galbe le corps, orné de bandes de Velvetino, un duvet de viscose imaginé par Alaïa.

 

>> Découvrir le défilé sur Vogue.fr  

Auteur de la notice : Alexandre Samson