Robe du soir, Alaïa

  • Azzedine Alaïa

  • Griffe en satin tissé, intérieur décolleté dos côté droit, noir sur blanc : « ALAIA / PARIS »
  • Prêt-à-porter, Automne-Hiver 1988-89
  • Jersey d’acétate noir moiré de Milès.
  • GAL2019.1.7
  • Acquisition Vogue Paris Foundation 2018
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

« Les jerseys les plus divers ont été de toutes mes créations – déclare Azzedine Alaïa en 2013. La maille en Stretch est pour moi un dérivé naturel du jersey couture. Plutôt que de m’en tenir à son élasticité qui épouse naturellement le corps, j’ai voulu l’utiliser en tant que tissu à couper et à modéliser autour de la silhouette».

Chef d’œuvre de construction, cette robe longue de l’hiver 1988 est l’un des modèles les plus connus du couturier. Le jersey au noir profond subtilement moiré, spécialement réalisé pour Alaïa par son fabricant Milès, est emblématique de son savoir-faire tout comme la coupe de sa jupe, réalisée en un seul lé d’étoffes galbant les hanches et les jambes et terminée en petite traine. Il fera partie des modèles immortalisés par Peter Lindberg dans sa série Le Touquet (1988), portée par Tatiana Patitz

Auteur de la notice : Alexandre Samson