Sac, Martin Margiela

SAC À MAIN ARTISANAL RÉCUPÉRÉ ET RECOUVERT DE COTON BLANC

  • Martin Margiela

  • Griffe en toile de coton imprimée retenue par 4 points de coutures, à l’intérieur du rabat, noir sur blanc : " (0) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 / 10 11 12 13 14 15 16 / 17 18 19 20 21 22 23".
  • Prêt-à-porter, automne-hiver 2002-03, ligne "artisanale"
  • Toile de coton lavé blanc. Cuir noir peint blanc. Métal doré. Métal argenté. Satin de fibres artificielles noir.
  • GAL2019.1.44
  • Acquisition Vogue Paris Foundation 2018
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Le 12 mars 2002, au défilé automne-hiver 2002 de Martin Margiela, deux hommes en blouse blanche portent dans leurs bras des boîtes en Plexiglas transparent, semblables à celles visibles dans les musées.

Elles protègent des sacs à main vintage entièrement gainés de toile de coton blanc lavé qui en cache tous les détails. Cette « maroquinerie post logo »,— comme la décrira le quotidien Le Monde, chinée aux Puces, est houssée à la forme comme les fauteuils et canapés de la Maison Martin Margiela. Même l’intérieur est tapissé de coton blanc. Techniquement difficiles à obtenir car la housse de chaque modèle est unique, fabriquée sur mesure, ces protections, maintenues par des bolducs et des bouton-pression cousus à la main, sont entièrement amovibles et lavables en machine.

Auteur de la notice : Alexandre Samson