Ensemble, Christian Dior par Maria Grazia Chiuri

TEE-SHIRT « WE SHOULD ALL BE FEMINISTS », JUPE LONGUE BRODÉE DE CONSTELLATIONS ASTROLOGIQUES ET CULOTTE. PREMIÈRE COLLECTION PRÊT-À-PORTER DE MARIA GRAZIA CHIURI POUR CHRISTIAN DIOR

  • Christian Dior par Maria Grazia Chiuri

  • Griffe en satin tissé, sur le tee-shirt, encolure milieu dos et sur la jupe, taille milieu dos, noir sur blanc : "Christian Dior / Paris // MADE/ IN / ITALY".
  • Prêt-à-porter, printemps-été 2017
  • Jersey de coton blanc cassé. Impression noire. Tulle polyamide bleu nuit brodé de fil argenté et perles tubulaires miroir. Applications de pongé bleu nuit. Tulle polyamide noir. Maille façonnée (jacquard, mesh) de viscose (?) et Nylon transparent.
  • GAL2019.11.1.1-3
  • Don Christian Dior – Vogue Paris Foundation 2018
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

En 2017, la direction artistique de la maison Dior change radicalement avec la nomination de Maria Grazia Chiuri, première femme à ce poste depuis la naissance de la maison de couture. Pour sa première collection prêt-à-porter, la créatrice fait défiler un t-shirt imprimé de la phrase « We should all be feminists », d’après l’essai éponyme de l’auteur féministe nigérienne Chimamanda Ngozi Adichie.

La portée de ce tee-shirt prendra une dimension internationale le 21 janvier 2017, lors de la « Marche pour les femmes », condamnant les violences faites aux femmes et l’investiture du président des États-Unis, Donald Trump. Nathalie Portman fit à cette occasion un discours poignant vêtue du tee-shirt Dior qui fut immédiatement relayé par tous les réseaux sociaux. Le succès fut tel que la maison Dior reversera un bénéfice pour chaque vente de ce tee-shirt à la Fondation Clara Lionel pour l’éducation, la santé et la protection des jeunes dans le monde.

Avec ce modèle souple et fluide, Maria Grazia Chiuri se place à l’antithèse des tailles étranglées et des gorges pigeonnantes imposées par le new look de Christian Dior en 1947. Elle en reprend cependant l’ampleur des jupes qu’elle réalise en tulle léger et la sophistication des broderies, représentant ici les constellations astrologiques, thèmes cher à la créatrice italienne.

>> Découvrez le défilé sur Vogue.fr

Notice's author : Alexandre Samson