Ensemble, Burberry par Riccardo Tisci

PALETOT, CHEMISIER IMPRIME MONOGRAMME PAR PETER SAVILLE, JUPE, CHIGNON, PAIRE DE BOUCLES D'OREILLE, PAIRE D'ESCARPINS À SANGLES

  • Burberry par Riccardo Tisci

  • Griffe sur le paletot en sergé façonné à encadré en satin tissé, encolure milieu dos, noir sur blanc : « BURBERRY / LONDON ENGLAND »
  • Prêt-à-porter, printemps-été 2019
  • Gabardine de coton beige. Maille élasthanne marron. Métal doré. Corne. Toile monogramme imprimée. Twill de soie imprimé bleu clair et bleu gris sur ivoire. Jersey imprimé de même. Coquillage bleuté. Plastique à rayures rouge, bleu clair, noir et blanches prise dans un serti en métal doré. Mousseline, ganses de crêpe 100% polyester bleu glacier. Mousseline crêpée 100% soie bleu glacier. Gros-grain gris. Métal peint bleu. Twill de soie imprimé en all-over du monogramme Burberry, quadrillage de T orange
  • GAL2020.5.1.1-11
  • Don Burberry - Vogue Paris Foundation 2019
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

En 2018, la maison Burberry nomme Riccardo Tisci directeur artistique de ses collections.

Première silhouette de son premier défilé prêt-à-porter, pour le printemps-été 2019, Tisci transpose scrupuleusement la silhouette et la coupe qui avaient faits son succès chez Givenchy. Le paletot, dont la couleur mastic rappelle celle du trench-coat, signature incontestée de Burberry, est souligné d’une large ceinture bordeaux lui conférant l’allure martiale chère au créateur.

En collaboration avec le graphiste britannique Peter Saville (auteur de nombreuses pochettes de disques de New Order, Joy Division, Pulp…), Riccardo Tisci impose un nouveau monogramme, un semi de « T » et « B » entrelacés (le chiffre du fondateur Thomas Burberry), que l’on retrouve imprimé sur le chemisier et le cache chignon. En vingt ans, c’est la première fois que la maison Burberry, célèbre pour son tartan beige, noir et rouge, change ainsi ses codes visuels.