Ensemble, Comme des Garçons

COMBINAISON-PANTALON, BUSTE, TEE-SHIRT, LEGGING ET PAIRE DE BOTTINES

  • Comme des Garçons

  • Griffe sur la combinaison en satin tissé intérieur encolure milieu dos, ocre sur noir : "COMME des GARCONS"
  • Prêt-à-porter, printemps-été 2019
  • Résille 100% polyester noire entièrement couverte d'applications de petits rubans de satin 100% polyester noir, entoilée en toile de coton blanc. Résine polyester entièrement couverte de jersey 100% polyester blanc imprimé noir et tons de rouge (Collier's, 17 juillet 1937, p.64). Cuir (vache) blanc brillant. Maille élasthanne noire.
  • GAL2020.2.9.1-6
  • Don, Vogue Paris Foundation 2019
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

L’école japonaise qui défile à Paris depuis les années 1980, est bien représentée dans les collections du Palais Galliera. Comme des Garçons par Rei Kawakubo (1942-Auj.) est l’une de ses plus intenses représentantes alors que certaines de ses propositions continuent de choquer près de 40 après.

Au printemps-été 1997, sa collection « Body meets dress, dress meets body » marque l’histoire de la mode par ses corps déformés par des coussins d’ouate positionnés sous des tissus imprimés stretch.

Comme un écho, la saison printemps-été 2019 marque par ses protubérances rigides recouvertes de jersey imprimé papier journal ou tatouages en trompe-l’œil.

Rei Kawakubo interroge à nouveau le corps à travers cette combinaison pantalon richement brodée, mais au ventre fendu révélant une prothèse de femme enceinte couverte d’imprimé papier journal. Le titre de cette publication, tu par la créatrice, provient du journal américain Collier’s, du 17 juillet 1937 et de l’article "Only the Shells Whine" de Martha Gellhorn, consacré à la violence de la bataille de Madrid, assiégée par les troupes franquistes en novembre 1936.

Auteur de la notice : Alexandre Samson