Ensemble, J.W. Anderson

PULL, JUPE COURTE, BOUCLE D’OREILLES CLOCHETTES ET PAIRE D’ESCARPINS

  • J.W. Anderson 

  • Griffe en satin tissé sur le pull, intérieur encolure milieu dos et sur la jupe, intérieur taille milieu dos, noir sur blanc mat: "J.W. ANDERSON"
  • Prêt-à-porter, printemps-été 2017
  • Jersey jacquard de coton à épaisses rayures verticales noires et fines rayures rouge et noire sur fond écru. Epais boudins de mousse gainés de jersey à côtes écru. Toile jacquard façonnée d'épaisses cotes beige et écru. Métal argenté facetté. Bandes de cuir marron tressées à des bandes de cuir bordeaux fendues. Cuir brossé noir brillant. Résine brossée noire
  • GAL2019.18.1.1-5
  • Don J.W. Anderson - Vogue Paris Foundation 2018
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Jonathan William Anderson, créateur britannique lance son prêt-à-porter masculin en 2008, suivi dès 2010 par des collections féminines. Il construit ses silhouettes comme des collages de formes, de couleurs, de matières et d’accessoires. Ces éléments superposés dessinent un curieux mélange donnant lieu à une sophistication et une harmonie qui font la signature du créateur

Cette silhouette, première donation du créateur au Palais Galliera, illustre fidèlement cette identité artistique. Inspiré des costumes de la période Élisabéthaine, le pull, en maille complexe à rayures a son col et ses poignets gonflés par des tubes de ouate comme des pneumatiques. La jupe constituée de quilles de maille jacquard est plus souple. Une seule boucle d’oreille est constituée de petites clochettes en métal argenté tandis que les chaussures forment des richelieus d’un genre nouveau, constituée d’un talon en résine brossé comme un pied de chaise de designer et d’une empeigne formée d’un tressage de cuir.

>> Découvrez le défilé sur Vogue.fr 

Auteur de la notice : Alexandre Samson