Paire de bottes, Martin Margiela

BOTTES TROMPE-L’ŒIL DE SALOMÉS À TALONS HAUTS ARGENTÉES SUR FOND CHAIR

  • Martin Margiela

  • Logo estampé sur les semelles de propreté en cuir blanc, ton sur ton : 17 18 19 20 21 (22) 23 / Maison Martin Margiela / PARIS"
  • Prêt-à-porter, automne-hiver 2007-08
  • Cuir argenté. Cuir chair. Métal argenté.
  • GAL2019.1.50.1-2
  • Acquisition Vogue Paris Foundation 2018
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

La collection automne-hiver 2007-2008 de Martin Margiela confirme son changement créatif pour des silhouettes plus nettes, jouant avec des couleurs et des imprimés vif, et des vêtements à la structure hybride.

On distingue au deuxième passage du défilé, comprimé par le stretch d’un pantalon noir, le volume de ces hautes bottes trompe-l’œil en cuir chair, incrustées d’une paire de salomés (Chaussure féminine popularisée dans les années 1920, à la fois fermée et décolletée, dont l’empeigne se prolonge sur le cou-de-pied par une lanière centrale dans laquelle passe une bride de fermeture.) en cuir argenté. Le trompe-l’œil et la surprise qu’il suscite est l’un des artifices préférés de Martin Margiela depuis sa première collection du printemps-été 1989.

>> Découvrez le défilé sur Vogue.fr 

Auteur de la notice : Alexandre Samson