Perruque, Martin Margiela & Bless

PERRUQUE RÉALISÉE À PARTIR DE MANTEAUX DE FOURRURE RÉCUPÉRÉS, EN COLLABORATION AVEC BLESS PARIS

  • Martin Margiela & Bless

  • Griffe en toile vierge maintenue par 4 points de couture, intérieur milieu dos. Griffe en laiton doré (oxydé) gravé, sous la griffe : "BLESS"
  • Prêt-à-porter, automne-hiver 1997-98, collection dite "Hiver Stockman"
  • Fourrure (renard ?) d'un manteau récupéré.
  • GAL2019.1.37
  • Acquisition Vogue Paris Foundation 2018
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Tous les modèles du défilé Martin Margiela automne-hiver 1997-1998 sont coiffées de perruques, courtes ou longues, réalisées en collaboration avec Bless, Studio de mode et de design fondé en 1997 par Désirée Heiss, à Paris, et Ines Kaag à Berlin.

L’année précédente, cette griffe franco-allemande a imaginé une perruque style « Ziggy Stardust », publiée dans le magazine anglais i-D. Lorsque Martin Margiela la découvre, il propose à la marque une collaboration, à condition que les fourrures soient récupérées sur d’anciennes pelisses chinées aux Puces, démontées dans ses ateliers, et que les perruques imitent de vraies coiffures d’après ses dessins. Les couleurs des perruques en vison, renard, raton laveur ou lapin vont du noir au beige. À l’intérieur des coiffes, les inscriptions et tampons au revers des peaux des manteaux anciens ont été conservés. La marque de Bless, un rivet doré gravé de son nom, sigle chaque pièce à côté de la griffe vierge de Martin Margiela.

>> Découvrez le défilé sur Vogue.fr

Auteur de la notice : Alexandre Samson