Robe, Alexander McQueen

  • Alexander McQueen 

  • Sans griffe
  • Prêt-à-porter, printemps-été 2010, collection « Plato’s Atlantis »
  • Voile de laine fil-à-fil grise. Jerse viscose, mohair et élasthanne imprimé dans les tons de violet, de rose, de bleu et de noir étirés en anamorphose. Ganses en lamé argent. Boutons en coquillage nacré gris. Pongé de soie gris.
  • GAL2020.2.5
  • Acquisition Vogue Paris Foundation 2019
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

De 1992 à 2010, le créateur britannique Alexander McQueen bouscule la mode par ses œuvres virtuoses aux coupes précises et par son univers hybride. Ses défilés grandioses, présentés à Paris à partir de 2001, questionnent autant le corps et ses canons de beauté que la structure du vêtement.

Chacune des collections d’Alexander McQueen répond à un thème choisi et des inspirations personnelles précises.

L’une des collections les plus retentissantes du créateur britannique a lieu pour la saison printemps-été 2010. Intitulé "Plato's Atlantis", le défilé préfigure un monde post-apocalyptique, englouti par le réchauffement climatique et dans lequel l'espèce humaine mute pour sa survie.

Ce moment de mode illustre la seconde et ultime phase créative du couturier. Ce dernier désire partir sur des bases nouvelles en réinventant formes et silhouettes. Leur diffusion évolue : il s’agit du premier défilé de mode présenté en direct sur Internet. Pourtant, « Plato’s Atlantis » sera sa dernière collection de mode féminine présentée de son vivant, avant la disparition d’Alexander McQueen en février 2010.

Cette pièce souligne le talent de tailleur de McQueen, forgé dans les ateliers londoniens de Savile Row. C’est une robe à redingote trompe-l’œil en toile de laine fil-à-fil gris, enchâssée dans une mini robe en jersey imprimé en anamorphose dont les motifs kaléidoscopiques s’inspirent des méduses et des relevés océaniques.

Auteur de la notice : Alexandre Samson