Robe, John Galliano

  • John Galliano

  • Griffe sur la robe en satin tissé intérieur encolure milieud dos, bleu clair sur marron: " [lion dressé] / John Galliano / PARIS / [lion dressé] "
  • Prêt-à-porter, printemps-été 1995
  • Sergé 100% laine noir. Satin 100% soie noir. Pied de poule en lainage.
  • GAL2020.2.15
  • Acquisition, Vogue Paris Foundation 2019
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Le créateur britannique John Galliano doit en partie sa renommée à la sophistication extrême qu’il a su apporter à ses modèles de prêt-à-porter.

Pour le printemps-été 1995, John Galliano présente une collection retentissante au milieu d’anciens véhicules de collection. Ses modèles s’inspirent de la silhouette des années 50, à la taille marquée et aux hanches arrondies.

Parmi eux, cette robe courte rappelle les robes de cocktail après 1947 griffées Christian Dior, Pierre Balmain ou Jacques Fath. Le lainage noir qui la compose, auparavant uniquement appliqué à des modèles de jours, s’étend aux robes du soir à partir des années 1940. L’asymétrie maitrisée du décolleté et le lourd drapé latéral sont des détails qui abondent dans la mode entre 1947 et 1955. La coupe des manches à même, très gourmande en tissu, est également emblématique de cette décennie compensant le rationnement textiles imposé durant la Seconde guerre mondiale.

Avec le recul, cette collection annonce la nomination de John Galliano en 1996 à la direction artistique de la maison de couture Christian Dior.

Auteur de la notice : Alexandre Samson