Tea-gown, Worth

Robe d'intérieur portée par la Comtesse Greffuhle

  • Worth

  • Griffe : 3 cartouches tissés, ton sur ton pour " PARIS", marron-gris pour "C WORTH" : {PARIS} {C WORTH} {PARIS}
  • Vers 1895
  • Façonné de soie à fond satin vert et motifs en velours coupé bleu nuit ; doublure en taffetas de soie vert
  • GAL1964.20.4
  • Don de la famille Gramont
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Tout à la fois robe de réception et tenue privée, cette robe d’intérieur a été portée par la comtesse Greffuhle pour recevoir ses amis intimes, en fin d’après-midi – d’où le nom anglais de « tea-gown », ou robe pour prendre le thé, que l’on donne à ce type de pièce.
La comtesse choisissait volontiers un vert intense pour ses tenues mettant en valeur l’auburn de sa chevelure. Spectaculaire par ses immenses motifs, cette robe est caractéristique des créations de Jean-Philippe Worth, qui avait succédé en 1895 à son père, Charles Frederick, l’inventeur de la haute couture. Le fils affectionnait les tissus historicisants dont ce velours ciselé imitant les velours de Gênes de la Renaissance est un exemple somptueux.

>> ECOUTEZ LE PODCAST (3'57 mn)