Veste, Martin Margiela

VESTE ARTISANALE RÉALISÉE À PARTIR DE DEUX VESTES TYPE CHANEL EN TWEED, RÉCUPÉRÉES, SURTEINTES, RETOURNÉES ET COUSUES ENSEMBLE.

  • Martin Margiela

  • Griffe en toile imprimée maintenue par 4 points de couture visibles sur l'extérieur, intérieur encolure milieu dos : "(0) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 / 10 11 12 13 14 15 16 / 17 18 19 20 21 22 23 "
  • Prêt-à-porter, automne-hiver 2004-05, ligne "artisanale"
  • Tweed de laine surteint noir et noir et bleu. Toile de coton bleu. Métal peinte noir. Doublure en toile
  • GAL2019.1.45
  • Acquisition Vogue Paris Foundation 2018 – Ancienne collection Vicky Roditis
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

La collection « artisanale », initiée dès la deuxième collection de Martin Margiela (automne-hiver 1989-90) est réalisée à partir de vêtements ou d’objets récupérés transformés en vêtements ou en accessoires.

Pour la collection automne-hiver 2004, des copies ordinaires de vestes Chanel en tweed ont été coupées en deux et assemblées en vêtements asymétriques. La chaînette dorée emblématique que Gabrielle Chanel utilisait pour lester ses ourlets a quitté son emplacement intérieur traditionnel pour décorer l’extérieur telle une guirlande. L’ensemble est unifi é par une teinture noire.

L’hommage au tailleur Chanel, archétype de la mode de la fin du XXe siècle, est récurrent chez de très nombreux créateurs.

Auteur de la notice : Alexandre Samson