Manteau de grand soir "Sésostris", Paul Poiret

  • Paul Poiret

  • Non griffé
  • Automne - Hiver 1923
  • Velours de soie rouge ; satin de soie noir lamé or ; attache en cuir doré, passementerie en fils de coton et matière artificielle ; fourrure noire ; doublure en crêpe corail et mousseline noire.
  • GAL1991.181.X
  • Fonds ancien du musée
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

La découverte de la tombe de Toutankhamon en 1922,  relance l’engouement pour l’Egypte qui s’exprime à travers le titre de ce modèle tandis que les motifs du textile sont à mettre au compte d’une influence chinoise qui marque durablement le travail de Paul Poiret.
S’achevant par une traîne carrée bordée de fourrure, ce somptueux manteau témoigne du goût persistant du couturier pour une théâtralité quelque peu en rupture avec le style des années 1920.

Auteur de la notice : Sophie Grossiord