Sac, 1794

  • 1794
  • Panier en tôle découpée peinte en rouge, vert feuille et doré, sac intérieur en taffetas de soie vert, médaillon en tôle peinte sur les deux faces.
  • GAL1994.234. 1
  • Acquisition Ville de Paris
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Sur l'un des médaillons : une jeune fille ouvrant la cage d’un oiseau, sur l’autre : un jeune homme tenant à la main un médaillon.

L’emploi du sac est étroitement lié à l’ampleur du costume ; plus celui-ci est volumineux plus il permet de dissimuler des poches contenant divers objets, rendant inutile le sac. De ce fait, ce dernier est presque totalement absent au XVIIIe siècle, jusqu’au changement radical de la silhouette de 1795. Les rares exemples qui apparaissent sont le plus souvent de petits paniers à ouvrage. D’autre part, ce sac est sans doute un accessoire de corbeille de mariée, car les deux médaillons sont ornés du portrait d’un jeune homme et d’une jeune fille. Cette dernière ouvre la cage d’un oiseau, évoquant ainsi le thème de la cage ouverte et de l’oiseau envolé, symbole de la virginité perdue, au XVIIIe siècle.