Robe, John Galliano

  • John Galliano

  • Griffe en satin tissée intérieur taille milieu dos, tissé bleu sur marron : " [lion dressé] John / Galliano / Paris / [lion dressé]"
  • Prêt-à-porter, automne-hiver 1995-96
  • Crêpe satin martelé 56% viscose, 44% acétate rose entièrement pris dans le biais, pris côté satin. Ganses de satin rose. Coutures en forme de festons. Intérieur des coutures gansées au crêpe jaune clair.
  • GAL2020.13.1
  • Don John Galliano S.A. - Vogue Paris Foundation 2019
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

La ligne de cette grande robe du soir de la collection automne-hiver 1995-96 rappelle les origines hispaniques de John Galliano. Né à Gibraltar d’un père anglais aux origines italiennes, il s’installera dans la banlieue de Londres à six ans avec sa mère, Anita Guillen, Espagnole amatrice de mode et de flamenco.

L’influence de la robe de flamenco est visible dans les nombreux volants qui encadrent la haute fente ouverte sur la cuisse droite.

Quand on les observe de plus près, les robes John Galliano révèlent leurs sophistications techniques : le tissu est un crêpe martelé, la coupe en biais rend inutile tout système de fermeture autre que la propriété même du tissu tandis que les finitions intérieures, gansées de crêpe jaune clair, indiquent par leur minutie une production davantage haute couture que prêt-à-porter.

Auteur de la notice : Alexandre Samson