Ensemble, Christian Dior par Maria Grazia Chiuri

MANTEAU DOUBLE, PANIER, TEE-SHIRT, LEGGING ET PAIRE DE BOTTINES

  • Christian Dior par Maria Grazia Chiuri

  • Griffe sur le t-shirt en satin tissé, intérieur encolure milieu dos, noir sur blanc : « Christian Dior / PARIS »
  • Prêt-à-porter, printemps-été 2018
  • Jersey 86% coton, 14% lin blanc cassé imprimé de noir. Bandes de denim incrustées, couture au fil noir en croisillons. Rivets, bague et fermeture en métal argenté. Maillons en métal argenté. Brillants en verre sertis à griffe blanc, bleu, vert et jaune.
  • GAL2020.8.1-3
  • Don Christian Dior - Vogue Paris Foundation 2019
  • Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris

Nommée en 2016, Maria Grazia Chiuri présente son premier défilé pour Christian Dior au printemps-été 2017.

La troisième collection prêt-à-porter de la créatrice italienne pour le printemps-été 2018 présente un jean ample patte d’éléphant, porté avec une marinière imprimée devant d’une question : « Why have there been no great women artists? ». Cette phrase n’est pas que décorative, elle cite le titre d’un essai majeur écrit en 1971 par l’historienne de l’art féministe Linda Nochlin (1931-2017).

Maria Grazia Chiuri, première femme à être nommée directrice artistique de la maison Christian Dior depuis sa création en 1947, a déjà imprimé sur un tee-shirt de son premier défilé la phrase « We should all be feminists ».

Pour le printemps-été 2018, elle fait distribuer sur chaque siège de l’essai de Nochlin et convie la petite-fille de l’historienne et donatrice du Palais Galliera, Julia Trotta, à venir témoigner devant les journalistes de l’œuvre de sa grand-mère.

Auteur de la notice : Alexandre Samson